Open your arms to change, but don't let go of your values

Posts tagged “La république de Touva

The Valley of Kings reveals its secrets

The ceremonial opening of the second field season of the archaeological and geographical expedition of Russian Geographical Society “Kyzyl-Kuragino” took place on 8 June 2012 in the camp “The Valley of Kings”(the Republic of Tyva, Kyzyl).

In view of tragic events which had happened in the republic the day before, the ceremony began with a minute of silence. President of the Society S. K. Shoigu for reasons beyond his control was not able to be present at the opening of the second season.
see more: http://int.rgo.ru/news/the-valley-of-kings-reveals-its-secrets/

Tuva - Tyva

Tuva – Tyva

The panther of Tuva

The panther of Tuva

Advertisements

Chamanes de Tuva

Après des décennies de persécutions soviétiques, les chamanes de Touva reviennent glorieusement sur le devant de la scène. Depuis le début des années 90, cette petite république sibérienne au sud ouest de la grande Russie, aux accents plus mongols que slaves, re-découvre avec bonheur et de manière assez chaotique ses traditions, croyances et coutumes. Dans la capitale, Kyzyl, les centres chamaniques affichent la liste des rituels proposés et leur tarif. Les chamanes reçoivent dans leur cabinet de consultation aux heures de bureau et les clients font sagement la queue comme dans n’importe quel dispensaire. Maladies, malheurs, mal-être, malédiction, mauvais sort : toute la journée les diagnostics fusent, mais rapidement des solutions sont proposées. Car l’avantage avec les esprits, c’est que tout peut se négocier et se réparer. Kara Ool est le grand chef chamane du centre Adyg Eeren, le totem de l’Ours. Il est responsable d’une dizaine de chamanes qui vivent au centre. Tous ont des histoires personnelles complexes et sordides qui, de la folie à la misère, en passant souvent par l’alcoolisme, les ont menés à s’installer dans ce centre et à y trouver réconfort et stabilité. Ils y ont surtout trouvé un statut social : enfin, ils peuvent être reconnus comme chamane. Accéder à la fonction chamanique n’est pas un choix personnel, mais un appel des esprits ancêtres qui vont tourmenter le candidat élu jusqu’à ce qu’il accepte son destin et devienne leur intermédiaire auprès des vivants. La cure thérapeutique est une négociation avec les esprits rendue possible par le don spécial du chamane, qui lui seul peut leur demander la réparation du mal. Le chamane n’est rien, ont-ils l’habitude de dire, seuls les esprits ont du pouvoir. Depuis quelques temps, des occidentaux viennent aussi leur rendre visite. Certains veulent devenir chamanes, d’autres ont des problèmes à régler, mais dans les deux cas, la confrontation culturelle ne va pas de soi. De nombreux malentendus persistent quant à la fonction même du chamane et sa cure thérapeutique. Des deux côtés des ajustements sont nécessaires pour que la rencontre puisse se faire malgré tout. Certains chamanes vont même jusqu’à adapter leurs pratiques pour répondre aux besoins de leurs nouveaux clients et apprentis potentiels. La rencontre du New Age et des pratiques ancestrales donne un chamanisme épuré des contingences culturelles qui tend à un chamanisme universel. La république de Touva deviendrait-elle un nouveau lieu touristique, mêlant spiritualité et exotisme? Cet article propose de le découvrir. Laetitia Merli, Reporter et réalisatrice de documentaires Docteur en Anthropologie, Spécialiste du Chamanisme en Mongolie et en Sibérie

Voir plus : http://picturetank.com/v2/?module=site&action=displayContactSheet&randomId=755de4c54c42d66b462711bf77d241f0&lang=fr&infoSet=o&orderSet=o&publicLanguagesOnly=1

Rituel pour l'éclipse solaire par le Chaman Tatiana.

Rituel pour l’éclipse solaire par le Chaman Tatiana.

Rituel pour l'éclipse solaire par le Chaman Tatiana

Rituel pour l’éclipse solaire par le Chaman Tatiana

Le Chaman Yury Nikolaevich Orchak dans son bureau en plein rituel.

Le Chaman Yury Nikolaevich Orchak dans son bureau en plein rituel.